All contents © copyright 2005 by Myriam Catrin/Charlie Menger. No duplication, reproduction, or reprinting of this webblog 's pictures/photos allowed without written permission from the author.

août 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

blogs d'amûr

Blog powered by Typepad

« Energie | Accueil | Enigme »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La Sardine Masquuée du Port

c'est bien que tu prennes le temps de laisser décanter ce projet. Il y a tant d'angles diffèrents pour l'aborder, le présenter...fais-toi confiance

cali

tu m'as doublé, coyotte ! On y retourne ensemble mon ami (:

marco

Je ne viens que de remarquer ta signature. Troublante la ressemblance avec la mienne, même si nos initiales ne sont pas les même !
Mais je ne t'écris que pour te dire que la foule parisienne, avec ses recherches de territoire par manque d'espace, et le stress de cette ville, peut manquer à ceux qui, comme moi, en sont partis (pour d'autres supposées contreparties).
Donc, merci pour tes belles images et les mots qui les accompagnent. Quelque part, j'ai l'impression de faire un tour en la capitale en passant par chez toi.

Lunaba

je ne me lasse pas de tes dessins, ils invitent au voyage et à l'imaginaire...
Quant à l'expo, il faut y retourner un matin tranquille hors congés scolaires et week-end ;)

charlie

La SMP> Merci du conseil, cela me semblait le plus judicieux, en effet.
Cali> heu...je ne t'ai pas doublee, Calinette, j'ai fait du reperage de lieux, nuance! :) (bon, d'accord, j'ai pas pu attendre, hummmff)
Marco> Bienvenu ici, alors. Je comprend ton point de vue, je me suis exile un moment, et j'ai presqu'ete heureux de revenir, mais pas suffisament longtemps! :)
Lunaba> Merci infiniment de ton soutien...Et oui, de toutes facons, j'emmenerai la dame rousse, une matinee en pleine semaine (pas le mercredi), et puis l'expo est jusqu'en Novembre, je peux y retourner, y retourner...

Lunaba

*de rien*, c'ets moi qui te remercie pour cette balade.
j'ai été bercée toute mon enfance par les femmes de Corto Maltèse et je retrouve dans tes croquis toute mon enfance, le côté le plus magique, celui qui fait rêver, l'imaginaire à portée du regard...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.