All contents © copyright 2005 by Myriam Catrin/Charlie Menger. No duplication, reproduction, or reprinting of this webblog 's pictures/photos allowed without written permission from the author.

août 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

blogs d'amûr

Blog powered by Typepad

« Dragon's Earth (suite) | Accueil | ... suite »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mère de Mic

Youpee ! Alleluia ! Ouaiaiaiais ! Victoire, nous avons eu raison des emplois du temps surchargés, occupations multiples et toutes ces choses qui vous éloignaient de votre blog et de notre joie ! Je suis raide dingue amoureuse du dragon planqué dans les racines (ou les branches, va savoir !), quand à celui qui jette un oeil dans le coin en haut au milieu du triptique, ça m'a l'air d'un sacré bon homme - euh, je vuolais dire dragon, bien sûr, par la barbe du Prophète !
Merci Charlie, merci !!! Enfin de quoi rêver un peu ! Faut plus nous abandonner si longtemps, s'il vous plait, pleaeaeaeaseuuuu !

cali rezo

Au moins grâce à ce billet, on sait que tu continues à dessiner (:
merci de partager et bisous.

d'Elfine

Entre tes dragons et tes arbres, mon coeur balance...
Je les aime, tout simplement
Tendresses.
D'Elf

MiC

YESSEUH !!! Charlie is back, et en plus avé des dragons ! le premier (!) me plait terriblement, surtout la version à gauche. j'y vois une personnalité féminine qui aurait comme qui dirait son caractère. voui, je sais, on ne me demande rien, ça ne m'empêche pas de causer.
Ce que je suis contente de te lire, et de pouvoir te le dire.
Bon, ben on attend la suite.
C'est bon ?
Elle est prête la suite, là ?
Ça y'est ?
Non ?
Allez................

charlie

Whoaaaa! Vous etes vraiment supers! Merci beaucoup beaucoup pour vos mots et surtout votre inconditionnelle patience, je n'en abuserais pas promis!
Lino> Ouiiii, merci beaucoup et je vous embrasse fort, je vous ecris des que possible. Non, je n'abandonne plus aussi longtemps...Cet endroit me garde sain d'esprit quelquepart (oui, c'est un comble pour un blog sur les fantasmagories dragonesques! ). J'aime BEAUCOUP celui du milieu car il est le plus proche de Basher, "mon dragon", en tous cas le regard est la.:)
Cali> bisous aussi.
D'Elfine> Plein de tendresse aussi!
MiC> Haaaa, merci pour ton enthousiasme et ce mot qui em fait rire! Si, en fait, c'est bien que tu en parles, et mine de rien je demande votre avis des que je poste un truc. C'est marrant parce que maintenant je vois celui de gauche au feminin, une belle dame au caractere trempe, comme quoi tu as des antennes! Ce que je suis content de te lire aussi.:)
Vous m'avez bien manque aussi (oui c'est ma faute,ma grande faute...)
Je poste la suite demain, c'est pas non plus super-exciting, mais c'est une continuite.:)

Thierry

Je partage l'enthousiasme des commentaires précédents devant ces dessins remarquables qui démontrent, une fois de plus, la richesse de ton imaginaire et ses multiples variations qui sont comme autant de pistes que tu parviens à explorer avec patience et obstination. Ton dragon caché dans l'arbre est une pure merveille, et ton projet BD est tout aussi fascinant (aaah, la belle rencontre de la femme et de la bête !). Fascinant et inspirant.
Merci.

Angé

Merci pour ton poste dédié à Lino et moi... Super touchée!!
Donc les Dragons t'ont relâché: OUF!! Ils ont dû être flattés par la représentation que tu fais d'eux, ils n'ont pas tord: tu trouves toujours leur meilleur profil ;-)
Moi, je bosse depuis le mois d'avril et comme mes enfants sont tous les deux entrés au collège, le reste de mon temps se partage entre les devoirs, la bouffe, les courses et le ménage... Heureusement qu'il y a tes dragons!!
Pardon toutefois de ne pas t'avoir soutenu depuis si longtemps... Time flies, dragons too... J'espère que tout va bien pour toi et encore merci pour tous ces dessins magnifiques...
Des bises, Angé

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.