All contents © copyright 2005 by Myriam Catrin/Charlie Menger. No duplication, reproduction, or reprinting of this webblog 's pictures/photos allowed without written permission from the author.

août 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

blogs d'amûr

Blog powered by Typepad

« 12th of June is... | Accueil | Fight the Demon »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

FreZ

Tiens, c'est vert (plus vert que d'habitude).
Et toi sévère (mais je ne sais pas ce que tu avais en tête).
L'arbre et le flot de lumière sont magnifiques.

cali

et moi je voudrais avoir un bouton "avance rapide" pour qu'on se retrouve plus vite.

marre, parfois. (souvent)


c*

charlie

FreZ> J'aime bien tes messages pleins de poesie.:) Merci! :)
Calinoute> Ouaih ben moi aussi..(soupir) Je te fais pleiiiins de bisous du Jeudi matin (8h31)

Delphine

Du vert, du bleu, de l'elfique et du sylvain. C'est parlant tout ça je trouve :) Surtout que je suis en pleine préparation d'un GN méd-fan pour septembre!! D'ailleurs si ça te tente de venir croiser le fer (en latex) avec de viles créatures tu es le bienvenu ;)
Bisous tendres de te presque voisine

Freefounette

ben dis donc, ce que t'appelles du "gloubiboulga", moi j'appelle ça de l'art...
Et "tes" couleurs changent, c'est amusant.
gros bisous

Garance

Ouuuuiiiiiiiiiiiiiiii!!!
C'est choueeeeette!
Et beau!
Et c'est tout decadré bizarre, j'aime bien!!
Et c'est tout joli les couleurs!!

:)
Bravo! J'attends le prochain.
(dis tu veux pas les poster en uuun peu plus grand pour qu'on puisse les mettre en fond d'écran?)

Pierre

L'histoire de Basher

Basher est né au Japon. Je l'ai découvert dans une boutique à Tokyo. Bien caché au fond du magasin, il était protégé par ses grands frères. Eux tenaient dans leurs pattes droites, bien emprisonnées dans leurs griffes, une boule symbolisant le monde. Basher était encore bien trop petit pour cela.
Je me suis attendri, je l'ai tout de suite adopté. Il m'a fait penser au dragon du générique du film Cry Freeman... Mais c'est une autre histoire... faire découvrir en s‘effaçant. Discrète abnégation de soit.
J'ai emmené Basher et l'ai soigneusement enveloppé dans mes bagages comme un bijou précieux. J'y tenais plus que tout. Arrivés à Paris, ses yeux ont tellement brillé, l’irrésistible envie, lui offrir… Pour que son regard ne s’éteigne jamais.

Manon

niko

J'adore la lumière qui tend à prendre le dessus sur l'obscurité. Et cet elfe, comme un songe… C'est très différent mais très beau.

Francois

Je ne connais pas bcp ton travail "d'avant" mais on aurait
presque l'impression qu'un certain pays est en train de
transparaitre dans ton travail, bcp de verdure...
Et je trouve ca interessant que le personnage est dan la lumiere
qui filtre au travers, comme si quelqu'un n'appreciait pas le manque
de soleil dans la foret :) (bon d'accord je joue un peu mon critique
d'art a 2 sous ... )
a bientot!

charlie

Niko> Je suis bien content que ca te plaise, cependant je ne suis vraiment pas arive a ce que je voulais, mais bon: travail et patience.:) Bisous a toi.
Francois> Un certain pays m'influence enormement, je n'ai aucun merite, je n'ai qu'a regarder autour de moi.:)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.